Quel scanner choisir ?

Panorama des technologies de lecteur de codes : laser, imager 1D/2D.

Alors que les smartphones sont désormais présents dans les mains de tous vos clients, les douchettes utilisées en point de vente sont encore trop souvent incapables de lire les écrans. La technologie Imager apporte une réponse à ces nouveaux usages. Et les scanners Imager 2D permettent le décodage des codes à 1 dimension (EAN, UPC, …) et à 2 dimensions (QR-Codes, PDF417, AZTEC, DATAMATRIX, …).

Pour profiter au mieux des cartes clients que Gowento vous permet de créer dans les portefeuilles mobiles de vos clients, équipez vos boutiques de lecteurs à code-barres de type Imager 2D. Vous bénéficierez d’outils performants pour vous adapter aux usages d’aujourd’hui, et à venir.

L’évolution des usages requiert des technologies adaptées. Vous vous demandez quelle technologie choisir pour vos magasins ? Faisons un tour d’horizon des possibilités.

Laser VS Imager

La technologie laser est la plus ancienne, la plus répandue et souvent la moins onéreuse. C’est un outil précis qui offre une bonne capacité de scan, même lorsque le code-barres en est éloigné.

Cependant, les scanners laser fonctionnent sur un principe d’analyse de la réflexion du laser et ne peuvent donc scanner un code affiché sur un écran.

La technologie Imager constitue une rupture technologique. La lecture du contenu des codes ne passe plus par l’analyse de la réflexion d’un laser mais par l’analyse d’une image capturée (comme par un appareil photo numérique).

Cette technologie améliore ainsi les capacités de lecture en terme de support du code mais aussi de niveau de dégradation : un code abîmé ou protégé par du plastique ou encore affiché sur un écran peut ainsi être lu !
Les scanners Imager ayant la particularité de pouvoir lire à partir d’un écran, ils peuvent donc scanner un code affiché sur un Smartphone ou une tablette.

Conclusion : Imager Wins !

Lecteurs 1D VS 2D

Créés en 1952, les codes 1D (unidimensionnels ou linéaires) sont décodés grâce aux technologies laser et imagerie linéaire. On les trouve surtout dans la gestion et la vente de produits, l’étiquetage de biens et la distribution de courrier ou de cargaison.

Les données comprennent couramment un nombre limité de caractères qui sont dans la plupart des normes, exclusivement des chiffres.
Parmi les types les plus utilisés, on trouve EAN 13 (European Article Numbering à 13 chiffres) dans les produits de grande consommation ou encore ISBN (International Standard Book Number) dans le monde du livre.
Dans certains formats (ou symbologies) dit haute densité, il est possible d’encoder un nombre de caractères alphanumériques plus importants, nous pouvons citer par exemple le type GS1-128 utilisé en logistique.

À noter que plus le code est dense, plus il devient sensible à la dégradation.

Créés dans les années 90, les codes 2D (bidimensionnels ou matrice) prennent majoritairement la forme de QR Code. En tout, 7089 caractères numériques ou 4296 caractères alphanumériques sont cryptés. Ils peuvent ainsi stocker un très grand nombre d’informations.

On retrouve souvent ce type de code pour le suivi de lots ou de pièces, l’échange de coordonnées, le paiement, l’accès à du contenu en ligne et sur des cartes clients accessibles depuis les applications de portefeuilles mobiles comme Apple Wallet. D’autres standards comme PDF417, Aztec ou Data Matrix sont également utilisés dans différents secteurs (transport, pharmacie…).

À noter que les scanners 2D, comme leur nom l’indique, décodent les codes 2D mais peuvent également lire les codes linéaires (1D).

Conclusion : 2D Wins !

Imager 2D, pourquoi l’adopter ?

Pour conclure, les lecteurs de la technologie imager 2D constituent LA solution la plus complète.

  • Ils lisent la plupart des types de codes dont les bidimensionnels, désormais très courants.
  • Ils s’adaptent à tous les supports, dont les écrans, désormais omniprésents
  • Ils sont plus tolérants aux codes dégradés (sous réserve d’une bonne luminosité).
  • Ils sont généralement plus rapides.

En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir un modèle fixe ou manuel, avec ou sans fil. Certains modèles peuvent garder en mémoire les données scannées ou encore prendre des photos, ce qui peut être très utile par exemple lors d’inventaires.

Chez Gowento, nous créons pour les marques et enseignes des cartes intégrées dans le portefeuille mobile des clients. Grâce à un scanner de la technologie Imager, les informations clients sont immédiatement décodées et rendues utilisables sur les équipements en boutique.
Qu’il s’agisse de vos produits, de coupons, ou des cartes de fidélité de vos clients, la solution passe donc par la technologie Imager.

Quel modèle choisir ?

Voici un comparatif de quelques modèles de scanner à main du marché :